Comment bien choisir son soutien-gorge

Comment bien choisir son soutien-gorge

Pour vous aider à choisir votre soutien-gorge en fonction de votre morphologie, trois expertes en lingerie reviennent sur les règles d'or à suivre. Suivez le guide pour ne plus jamais vous tromper dans le choix d'un soutien-gorge adapté à votre poitrine.

Connaître sa taille de soutien-gorge, les bons conseils

À commencer par un point primordial : la taille de son soutien-gorge. Nombreuses sont les femmes à porter des modèles trop petits ou trop grands, sans même forcément s'en rendre compte. Pourtant, c'est le point de départ pour se sentir à l'aise dans sa lingerie. 

Détail des trois règles à suivre pour bien choisir son soutien-gorge : "le décolleté ne doit pas couper le sein, l'armature doit bien se poser contre la peau sous le sein, et enfin, quand on se regarde de profil, le dos ne doit pas remonter. Si c'est le cas, il faut prendre une taille de moins (par exemple un 90 au lieu d'un 95), si le bonnet "décolle" sous le sein ou si le décolleté "coupe", il faudra alors prendre un bonnet de plus".

Conseils pour choisir un soutien-gorge : quel modèle selon sa tenue ?

Le choix du soutien-gorge va en effet aussi dépendre de la tenue. Avec une robe ou un top moulants : "Les sous-vêtements Nina Perfect Skin sont parfaitement invisibles sous les vêtements. Ils sont de véritables secondes peaux car ils sont sans couture et sans armatures. Sous un chemisier transparent, une robe moulante ou un jean slim blanc, ils sont totalement invisibles". 

Pour porter le décolleté plongeant, plusieurs options s'offrent à vous : "Le push-up ou soutien-gorge à coques boostent les décolletés, notamment celui des poitrines menues. Pour les poitrines plus généreuses, les formes corbeille ont un joli effet pulpeux, si la coupe s'y prête et le décolleté, est suffisamment dégagé. 

Quant aux tops ou robes dos-nu, c'est vers le soutien-gorge à bretelles amovibles ou multipositions. Des modèles qui s'adaptent complètement à votre tenue et passent totalement incognito sous un dos ouvert. 

 

Quels modèles de soutien-gorge pour un rendu naturel ?

Aujourd'hui, le naturel est plus que jamais à l'honneur dans les collections de lingerie. Les modèles rembourrés ont laissé place à des alternatives retraçant les lignes naturelles de la poitrine, tout en la rehaussant légèrement pour la sublimer. 

 

Quel soutien-gorge pour les fortes poitrines ? 

Quand on fait un bonnet D,E,F ou plus, le soutien-gorge choisi doit allier maintien et confort. Un combo qui, heureusement, se trouve de plus en plus facilement au sein des collections de lingerie. Si le soutien-gorge minimizer, dont l'action consiste à minimiser le volume de la poitrine, est souvent recherché par les fortes poitrines, il est loin d'être le seul candidat. 

Pour autant, les nouvelles tendances lingerie moins emboîtantes comme la bralette par exemple, ne sont pas totalement à proscrire, au contraire. "C'est une tendance qui vient du fait que les dessous se portent également en dessus. Pas de restriction pour les fortes poitrines, aujourd'hui avec toutes les formes proposées, la bralette s'adapte à tout le monde".

Autre tendance omniprésente depuis maintenant plusieurs saisons : le body. À nouveau, en choisissant le bon modèle, celles qui ont une poitrine généreuse peuvent le porter sans craindre de perte de maintien. "Nous conseillons de privilégier les bodys aux décolletés travaillés en coques ou avec couture sous poitrine, l'arrondi du sein y sera plus souligné".

Soutien-gorge pour petites poitrines : les modèles à adopter

Celles qui font un petit bonnet peuvent se tourner vers les soutiens-gorge sans armatures, qui offriront du confort et un maintien léger. Pour rehausser la poitrine, les soutiens-gorge rembourrés juste au niveau de l'armature vont créer un joli effet push-up. 

De plus en plus de femmes qui n'ont pas particulièrement besoin de maintien ou qui souhaitent se libérer totalement du port du soutien-gorge, optent pour la tendance du no-bra. Certaines optent aussi pour des petits accessoires comme des cache-tétons en silicone ou encore des coques adhésives.